Fotolia 67240384 XL

La filière s'engage

Depuis la création du GEPV (Groupe d'Etude et de Promotion des Protéines Végétales) en 1976, la filière des MPV (Matières Protéiques Végétales) met tout en œuvre pour assurer aux consommateurs les meilleures qualités sanitaires possibles de ses produits.

La filière s’engage à respecter l’environnement à travers ses cultures de protéines végétales qui présentent de sérieux atouts environnementaux. La réduction d’utilisation d’intrants de synthèse en est un exemple, en effet les légumineuses intégrées dans une rotation de cultures sont capables d’assimiler et de fixer l’azote dans le sol, mais aussi d’en restituer aux cultures suivantes ou associées. Les protéines végétales contribuent par ailleurs à la préservation de la biodiversité des zones cultivées en constituant une ressource alimentaire importante pour les insectes, pollinisateurs ou non.

Le GEPV s’oriente scrupuleusement vers une agriculture et une production de protéines végétales plus durables via le respect de règles de bonnes pratiques et un suivi rigoureux de la règlementation.

La Fédération Européenne des Protéines Végétales (EUVEPRO) a été créée par le GEPV en 1977. Elle représente les intérêts des fabricants et distributeurs de MPV pour la consommation humaine dans l'Union européenne.

Fotolia 67240384 XL
champs de soja2

La filière française des huiles et protéines végétales

Les chiffres clés :

  • 225 000 agriculteurs, éleveurs et industriels
  • 1er producteur de protéagineux de l'Union européenne
  • 2,3 millions d’hectares d'oléagineux et de protéagineux
  • 8 millions de tonnes de graines produites en France et destinées au marché européen et international

Sources :
ADEME – Agriculture et environnement Fiche n°5 – 2015
Terres OléoPro – La filière française des huiles et protéines végétales, chiffres clés – 2015  

champs de soja2
improve home 02

IMPROVE, une structure clé pour l'avenir des protéines végétales

Certains membres du GEPV, comme Tereos Syral et le Groupe Avril, se sont regroupés fin 2013 au sein de l’Institut Mutualisé pour les Protéines Végétales (IMPROVE). En tant que première plateforme européenne de recherche et développement dédiée à la valorisation des MPV, elle constitue un institut unique composé de 13 scientifiques et techniciens.
Grâce  à son service original basé sur une connaissance précise du marché et un savoir-faire en R&D et process, IMPROVE a déjà attiré plus de 250 entreprises en Europe et en Amérique.
Ses innovations visent principalement les marchés de l’alimentation humaine et animale, de la cosmétique et des agro-matériaux selon 6 axes :
  • L’extraction de protéines natives et évaluation de leurs propriétés
  • L’agrégation, la réticulation et l’interaction avec les autres protéines ou polysaccharides
  • Le fractionnement par hydrolyse enzymatique contrôlée
  • La détermination des mécanismes des propriétés physiologiques et fonctionnelles (digestibilité, allergénicité, bioactivité, caractéristiques organoleptiques…)
  • La chimie des protéines
  • Les interactions avec les consommateurs afin réaliser des propositions permettant de pallier les problèmes sensoriels, sociaux et économiques de l’usage des protéines végétales dans l’alimentation

improve home 02

Les protéines végétales,
une source d'innovation !

S'inscrire à la lettre POSITIONS
Accéder au blog proteinesvegetales.com