Archives de la lettre Positions

Vous trouverez dans les articles ci-dessous les archives des numéros de la lettre Positions

Positions 55 - mai 2014

Les protéines végétales, une ambition en marche pour la France

Quand, en octobre dernier, la Commission "Innovation 2030" présidée par Anne Lauvergeon a remis son rapport au Président de la République, sept secteurs d’avenir ont été dévoilés. Si la plupart étaient connus du grand public (comme les questions de l’énergie, du numérique ou des ressources sous-marines), ce fut l’occasion pour une grande partie des Français de découvrir un enjeu d’avenir : les protéines végétales, soudain mises en lumière… Aujourd’hui, le grand concours international que la Commission a lancé est en cours, et déjà, de très nombreuses initiatives sont étudiées.


L'intérêt croissant pour les protéines végétales : de nombreux colloques s'y consacrent

Le souci d’une nutrition saine et équilibrée est désormais général dans la population des pays développés, tandis que se développe la préoccupation mondiale d’une « alimentation durable ». Dans ce contexte, les protéines végétales suscitent un intérêt croissant non seulement de la part des industriels et des ingénieurs agronomes, mais des économistes, des nutritionnistes, de responsables politiques et administratifs, d’universitaires ou de spécialistes de l’environnement.
La multiplication des colloques, séminaires, journées d’études et rencontres consacrés aux différentes qualités de ces protéines, est l’un des signes de cet intérêt. Voici quelques-unes de ces réunions qui peuvent s’adresser à des publics différents.

Positions 54 - Janvier 2014

• L’émergence de l’Alimentation durable

On peut retracer l’origine de l’Alimentation durable après la publication par le Club de Rome de « The limits to growth » (Halte à la croissance, 1972), qui va faire émerger le concept de « développement durable ». Cet impératif va se décliner dans de très nombreux secteurs dont celui des activités et des productions agricoles et alimentaires. Les contours de l’alimentation durable vont se préciser peu à peu.

...

  Les apports quotidiens en protéines : quelles répartition entre protéines végétales et protéines animales ?

Le rôle des protéines dans l’alimentation est crucial car ces nutriments permettent de répondre aux besoins en azote et en acides aminés du corps humain. La présence des acides aminés dépend de l’origine des protéines - les protéines animales étant plus riches en acides aminés indis-pensables que les protéines végétales. Le rapport de l’EFSA (Autorité Européenne de Sécurité des Aliments) sur les « valeurs nutritionnelles de référence », indique qu’un « équilibre entre les acides aminés indispensables et non indispensables est préférable à un régime où prédominent les acides aminés indispensables ».

...

  Bilan de référencement  Royaume-Uni 2012 - la prépondérance du soja se confirme

Quels sont les enseignements du bilan de référencement des produits alimentaires contenant des matières protéiques végétales (MPV), effectué en Grande-Bretagne en 2012 ? Ce bilan, réalisé cinq ans après le précédent bilan (2007) par EUVEPRO, la Fédération européenne des fabricants distributeurs et utilisateurs de MPV, permet de mesurer les évolutions en cours.

...


Consulter le dossier complet :

Positions 53 - Juin 2013

EDITORIAL
DÉVELOPPER LES PROTÉINES VÉGÉTALES :
UN DÉFI POUR L’AVENIR

Les habitants des pays développés s’interrogent de plus en plus sur leur mode de consommation alimentaire. Ils se préoccupent des questions nutritionnelles et sont de plus en plus sensibilisés aux coûts environnementaux et énergétiques engendrés par la production des différents aliments.
Dans le même temps, les livres et enquêtes sur la question « Comment nourrir une planète de 7 ou 9 milliards d’hommes ? » se multiplient. Un leitmotiv : le mode de consommation de protéines animales dans les pays du nord ne pourra pas se généraliser aux pays émergents.
......

IMAGE DES MPV

Que connaît le grand public en matière de protéines végétales ? C’est ce qu’a voulu savoir le GEPV (Groupe d'Etudes et de Promotion des Protéines Végétales). Un sondage a été réalisé à l’automne 2011 par l’Institut CSA pour mieux saisir l’image que le consommateur français avait des protéines végétales. Si, globalement, un fort déficit de connaissances apparait sur le sujet, on remarque qu’il n’existe pas d’appréhension à l’égard des protéines végétales et que les Français manifestent un réel intérêt pour les questions nutritionnelles. Une telle étude se révèle ainsi très instructive pour valoriser leurs différents atouts nutritionnels, environnementaux, économiques mais aussi fonctionnels et gustatifs.
......

BILAN DE RÉFÉRENCEMENT FRANCE 2011
UN NOMBRE DE PRODUITS RÉFÉRENCÉS MULTIPLIÉ PAR 2 ½ !

Tous les deux ans, le bilan de référencement du GEPV permet de faire le point sur la diffusion en France des produits alimentaires contenant des matières protéiques végétales.
La 12e enquête qui s’est déroulée, comme les précédentes, dans le Puy-de-Dôme à proximité de Clermont–Ferrand, révèle un changement important et de nombreuses évolutions plus subtiles.

Consultez le dossier complet :

Positions 52 - Juin 2012

LES MPV EN POLOGNE :
UNE PROGRESSION NOTABLE EN QUATRE ANS

LES MPV EN POLOGNE :
UNE PROGRESSION NOTABLE EN QUATRE ANS

Avec son entrée, en mai 2004, au sein de l'Union européenne, la Pologne a vu s'accélérer les mutations économiques engagées après la chute du mur de Berlin.

Avec l'accroissement des revenus, les modes alimentaires se sont modifiés. La distribution s'est modernisée et concentrée, surtout dans les grandes villes.

EUVEPRO, la Fédération Européenne des Protéines Végétales, qui avait effectué en 2006 une enquête sur la présence de matières protéiques végétales (MPV) dans les produits alimentaires, a décidé de mesurer l'évolution de l'utilisation des MPV en 2010. On observe une nette augmentation des protéines végétales dans les produits alimentaires consommés, signe d'une modernisation des modes de consommation. L'emploi de protéines végétales permet ainsi de répondre à la fois aux nouvelles demandes des consommateurs et aux préoccupations des citoyens.

INTERVIEW :
PROTEINES VEGETALES : LA SÉCURITÉ SANITAIRE, DU CHAMP À L'ASSIETTE PHILIPPE MARQUIS DIRECTEUR DE TERRENA LUP'INGREDIENTS ET BENOÎT DU PONTAVICE RESPONSABLE QUALITÉ

La maitrise de la qualité sanitaire par les filières françaises des MPV s'appuie sur une réglementation rigoureuse, sur la mise en oeuvre de la traçabilité et des contrôles qui couvrent l'intégralité de la chaine de production. Cette maîtrise est d'autant plus prégnante qu'il s'agit de filières courtes dans laquelle la matière première provient de territoires proches.

Pour mieux comprendre comment est assurée la sécurité face aux risques sanitaires dans la production de MPV, Positions s'est adressé aux responsables de Lup'Ingredients, filiale du groupe coopératif Terrena, qui est l'unique opérateur européen travaillant du lupin blanc. Le directeur de Terrena Lup'Ingredients, Philippe Marquis, et son responsable qualité, Benoît du Pontavice, nous ont expliqué comment la démarche de sécurité et de qualité était partie intégrante de la chaîne de production de leur entreprise.

Consultez le dossier complet :

Positions 51 - Mars 2011

Les matières protéiques végétales (MPV) :
un encadrement réglementaire complexe, des produits à faire connaître…

Les protéines végétales constituent une part significative de notre alimentation. Sous forme purifiée, les matières protéiques végétales ou MPV sont issues du soja, du lupin, du pois, de la féverole ou de céréales. Elles répondent à la fois à de nouveaux besoins de l’équilibre nutritionnel et aux bouleversements des modes de vie et d’alimentation. Elles sont déjà aujourd’hui présentes dans de très nombreux types d’aliments mais y demeurent en faible quantité. Les usages de ces protéines « vertes » sont réglementés d’une manière complexe et restrictive. Une évolution de ces contraintes pourrait permettre de faire bénéficier plus facilement les consommateurs des multiples intérêts de ces MPV. ...

Test consommateurs sur des saucisses à griller

Chacun peut aujourd’hui en France consommer des saucisses à cuire contenant des protéines végétales, mais celles-ci sont réglementairement limitées à 2 %. Au-delà de cette proportion, des produits existent mais le terme “saucisse” est proscrit. Le GEPV a voulu savoir quelle serait l’attitude des consommateurs devant une saucisse qui comporterait un taux accru de protéines végétales, et apporterait ainsi les différents avantages nutritionnels et fonctionnels des MPV.. ...

Qu’est-ce qu’une saucisse à griller ?

Les “saucisses à griller” sont répertoriées dans le Code des usages de la charcuterie, de la salaison et des conserves de viandes au sein de la famille “saucisses et saucissons crus, à cuire”. C’est la quatrième des seize familles de produits définis, dont la simple liste met l’eau à la bouche...

Erratum : la précédente version de la lettre Positions n°51 a été corrigée (p8. L’aspect et le contenu d’une saucisse à griller).

Consultez le dossier complet :

Positions 50 - Octobre 2010

  • Le GEPV et la diffusion de l’information sur les protéines végétales
    Le GEPV était présent au 14e Carrefour des Fournisseurs de l’Industrie Alimentaire (CFIA) à Rennes en mars dernier. Ce salon professionnel a réunit 700 exposants pour les équipements et procédés, 400 pour les emballages et conditionnements, et une centaine pour les ingrédients et PAI. Le stand du GEPV a permis de présenter de manière attractive les matières protéiques végétales sous diverses formes (graines, farines, texturés, isolats), ainsi que des produits finis (céréales pour petit déjeuner, gaufres, hot dog, meringues…)
    ...
  • Actualités 2010 :
    - La nutrition au coeur des préoccupations nationales,
    - La lutte contre l’obésité,
    - La Loi de Modernisation Agricole, le Programme National pour l’Alimentation.
  • Qu’est-ce que le PNNS ?
    PNNS, Kesaco ? Ces quatre lettres ne disent sans doute pas grand-chose au grand public. Mais tout le monde a entendu parler des « cinq fruits et légumes par jour », ou de « manger-bouger ». Eh bien, il s’agit là du PNNS, le Programme National Nutrition Santé qui a pour objectif l’amélioration de l’état de santé de l’ensemble de la population en agissant sur l’un de ses déterminants majeurs : la nutrition.
    ...
  • Les matières protéiques végétales (MPV) et la santé
    Face à la prise de conscience des consommateurs de l’existence d’une relation entre la nutrition et la santé, nombre d’acteurs de l’industrie agroalimentaire, en particulier le GEPV, cherchent à mieux connaître leurs produits afin de mieux connaître leurs possibles propriétés bénéfiques.
    Les Matières Protéiques Végétales peuvent représenter une offre adéquate dans ce contexte. On peut en mesurer les différentes caractéristiques dans une étude réalisée en janvier 2010 par AgroParisTech dont l’objectif est de faire « le point sur les données scientifiques les plus récentes concernant l’influence de la consommation des MPV sur la santé de l’homme3 ». Alors qu’il est établi que dans les pays industrialisés la plupart des maladies chroniques à forte prévalence ont un lien avec l’alimentation, ces données cherchent à cerner quel peut être l’impact de l’absorption des différents types de protéines végétales (blé, soja, pois, fèves, lupin…) sur diverses affections : l’obésité, le diabète, les maladies cardiovasculaires, l’ostéoporose, les cancers …
Consultez le dossier complet :

Positions n°49 Janvier 2010

  • Le GEPV au CFIA en mars 2010 :

    Les 9, 10 et 11 mars 2010, le GEPV sera présent au salon du CFIA (Carrefour des fournisseurs de l’industrie agro-alimentaire) qui se tient à Rennes pour sa 14e édition.

    A cette occasion, le GEPV présentera et distribuera sur son stand un outil pédagogique nouveau, dont l’objectif est de mieux faire connaître les matières protéines végétales (MPV), ces ingrédients alimentaires issus d’espèces végétales riches en protéines.


  • Dossier Bilan de référencement :
    Les grandes caractéristiques du marché français des protéines végétales en 2009

    Dans un domaine aussi « culturel » que l’alimentation, les évolutions peuvent être lentes ; elles n’en sont pas pour autant négligeables. C’est ce que montrent les résultats de l’enquête 2009 du GEPV sur le référencement des produits de l’industrie alimentaire disponibles dans la distribution et contenant des protéines végétales.
    A retenir : le renouvellement toujours important des articles contenant des MPV - Matières Protéiques Végétales (taux de renouvellement de 50,8 %) ; la progression des produits traiteurs et de la Boulangerie Viennoiserie Pâtisserie (BVP) contenant des protéines végétales ; et la large prépondérance du gluten et protéines de blé malgré la
    croissance du soja.
    Ce bilan de référencement est le 11e effectué par le GEPV. Cette série permet maintenant un suivi de l’évolution, d’autant que depuis la dernière enquête, les magasins et types de magasins examinés sont en grande partie les mêmes. Les comparaisons en sont d’autant plus fiables.

    Positions vous en livre aujourd’hui les résultats complets.
Consultez le dossier complet :

Position N°48 - Juillet 2009

  • Aides Françaises/européennes pour les protéagineux
  • Un nouvel adhérent au GEPV : SOLANIC
  • Les Protéines Végétales dans lʼalimentation au Royaume-Uni

C'est au Royaume-Uni qu'Euvepro (Fédération européenne des protéines végétales) a poursuivi ses enquêtes sur l'utilisation de protéines végétales dans les produits alimentaires disponibles dans la grande distribution. De telles enquêtes avaient déjà été effectuées en Espagne en 2005, en Pologne en 2006, et en France avec le GEPV en 2007.

Deux points clés ressortent de cette étude : le soja s'affirme prépondérant au sein de ces protéines végétales. Et plus du tiers des produits examinés comportent des mentions d'allégations nutritionnelles ou de santé. Car l'analyse des mentions de ces allégations est une des nouveautés particulièrement intéressante de cette enquête.

Positions vous en livre aujourd'hui les résultats complets : 

Position N°47 - Février 2009

Le boom des protéines végétales en France : les nouveautés du dernier bilan de référencement.

Le GEPV (Groupe d'études et de promotion des protéines végétales) poursuit, tous les deux ans, son enquête sur la présence de protéines végétales dans les produits des rayons alimentaires de différents commerces français. En 2007, la dixième enquête du genre - la première a eu lieu en 1989 - apporte son lot de nouveautés et de surprises. Les principaux résultats en sont explicités ici.

Consultez le dossier complet : 

Position N°46 - Juillet 2007

Les protéines végétales dans la distribution alimentaire en Pologne.

         

Le système de distribution alimentaire de la Pologne a connu une profonde transformation à partir du début des années 1990, évolution qui se poursuit aujourd'hui. De nombreux groupes européens (français, allemands, néerlandais, anglais...) y ont investi tandis que les petits commerces, qui restent très présents, entamaient un regroupement.

Les parts de marché de la distribution ne sont pas disponibles en Pologne, mais on estimait il y a deux ans que la part des grands réseaux de distribution était de 30 %. Ce pays de 38,7 millions d'habitants comptait l'an dernier 960 hypermarchés (dont 500 polonais), 240 supermarchés (dont 16 polonais) et 1357 magasins discount. Les commerces alimentaires traditionnels étaient au nombre de115 300, dont 61 100 petits détaillants, 31 100 moyens et gros, et 22 800 spécialisés. (Source : Eurocommerce).

La Fédération Européenne des Protéines Végétales (EUVEPRO) a réalisé l'an dernier une étude sur les protéines végétales dans la distribution alimentaire polonaise.

Consultez le dossier complet : 

Positions N°45 - Juin 2007

La première enquête sur les protéines végétales dans les produits alimentaires en ESPAGNE.

Positions N°44 - Janvier 2007

Le Bilan de référencement 2005

 

Positions N°43 - Décembre 2006

Le lupin

 

Positions N°42 - Février 2006

 

   

Positions N° 41 - juillet 2004

   

  

Télécharger tous les documents

Positions N° 40 - Avril 2004

 

Dossier : Bilan de Référencement 

Positions N° 39 - Oct. 2003

 

Dossier : Matières Protéiques Végétales : Les Aspects Réglementaires

Positions N° 38 - Déc. 2002

 

Dossier : Les protéines végétales dans les produits de charcuterie

Les protéines végétales,
une source d'innovation !

S'inscrire à la lettre POSITIONS
Accéder au blog proteinesvegetales.com